"Le vin est un art dépendant uniquement du gout."

L'Histoire


Le vin à Cassis, c’est vraiment une très longue histoire ! Des fouilles archéologiques en ont daté la présence dès l’époque romaine et les premiers textes mentionnant des vignes remontent au Moyen-âge. A l’origine, celles-ci poussaient au Courton, c’est-à-dire au pied du Cap Canaille et du Château surplombant Cassis, près de la plage de l’Arène (texte du 16 mars 1199).

Le Domaine du Bagnol, qui tient son nom du quartier où il se trouve, est l’un des plus anciens du pays cassiden et l’un des tout premiers à l’avoir accueillie. Les archives communales de 1430 font ainsi mention de vignes dans le quartier du Bagnol. Et c’est en 1867 qu’apparaît la première trace formelle de la propriété du Marquis de Fesques, dénommée le Bagnol.

L’histoire moderne du Domaine commence en 1997 lorsque Jean-louis Genovesi le rachète. Dès 2003, Sebastien son fils, après des études spécialisées, vient prendre le relais. Progressivement, il insuffle sa détermination de préserver le caractère authentique du Bagnol que ce soit au niveau du terroir comme de la vinification des vins, en particulier des blancs. Aujourd’hui, sa cuvée Marquis de Fesques en est le fer de lance.

La devise du Domaine est de travailler de la façon le plus naturelle possible. Si le premier millésime labellisé agriculture biologique a vu le jour en 2014, la conversion a débuté trois ans plus tôt.

C’est par conviction et non obligation que la biodynamie s’est inscrite aux principes de production d’un vin d’une rare élégance et chargé de savoir-faire.